dimanche 5 juillet 2009

Le voile et la liberté : compatibles ?

Petite piqure de rappel pour ceux et celles (il y en a) qui s'imaginent que le port du voile en ses différentes variantes (hidjab, niqab, etc.) est une liberté, un droit humain, et rien d'autre :

Ce week-end, Assma al-Ghul, une journaliste palestienne, s'est plainte que des policiers du Hamas ont tenté de l'arrêter et de lui confisquer son passeport ainsi son ordinateur parce qu'elle avait ri en public et qu'elle ne portait pas le hijab (...)
Islam Shahvan, porte-parole des forces de sécurité du Hamas (...) a souligné que le mouvement islamiste n'interfère pas dans les habitudes vestimentaires des femmes, tant qu'elles le font dans la sphère privée : " Nous devons préserver nos traditions et notre culture islamique. Si une femme veut s'habiller comme elle le souhaite elle doit se rendre dans des piscines privées et non dans des lieux publics." (Jerusalem Post)

À méditer par les partisans du "droit" des femmes à se soumettre au conformisme religieux le plus strict, y compris ici au Québec.

Update
Un article de l'Associated Press donne d'autres détails.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Il faut doser. Qu’est-ce qu’il faut doser…

http://ysengrimus.wordpress.com/2008/06/16/le-chene-et-le-roseau-pourquoi-l%E2%80%99epanouissement-identitaire-serait-il-un-communautariste-pourquoi-le-repli-identitaire-serait-il-un-multiculturalisme/

Prudence et patience…
Paul Laurendeau

Albatros a dit…

En matière de société il est impossible de satisfaire tout le monde, bien sûr.

Mais je ne crois pas que des valeurs comme l'égalité homme-femme ou la laïcité soient des valeurs qu'il conviendrait de doser.

Du moins pas au Canada, ni en France. Et je ne crois pas me tromper en écrivant que la plupart des immigrantes qui viennent ici ne sont pas particulièrement intéressées par le "droit" de se soumettre à un mode de vie intégriste.